Dès le départ, j’ai voulu la race de brebis Mérinos. En tant que bergère, je n’avais pas gardé beaucoup de Mérinos, mais dès que je les ai vu, j ‘en suis tombée amoureuse !

J’avais déjà une affinité avec la laine, donc toute cette laine qu’elles avaient sur le dos m’attirait. Très vite, j’ai aimé leur caractère. Elles sont calmes, très maternelles, très grégaires et rustiques. Ce ne sont pas des « pépettes » !!

J’ai acheté la majorité de mon troupeau chez un éleveur dans La Crau, André Echenne. Il avait gardé la race depuis plusieurs générations de la vraie petite Mérinos. Et depuis 10 ans, je garde vraiment cette maille. Ce sont des petites Mérinos, très grises, avec de la laine très fine.

Quand je garde mes brebis, j’en attrape très régulièrement une pour lui prendre un brin de laine et tester sa résistance et sa longueur !

Ce n’est pas seulement transformer la laine de ses brebis, c’est également mieux connaître sa bête et améliorer son œil et ses connaissances sur la laine.

Beaucoup de brebis ont un prénom !

La boutique

Produits